Facebook et Twitter sont interdits en Inde? Oui ou non..!!

Selon certaines informations, les nouvelles règles et lois informatiques qui devraient entrer en vigueur à partir du 26 mai soulèvent des inquiétudes pour les principales plateformes de médias sociaux, notamment Facebook et Twitter. Alors, ces plateformes de médias sociaux sont-elles en train d’être interdites?

Bien que les nouvelles règles informatiques soient sur le point d’entrer en vigueur, les plateformes de médias sociaux ont eu un délai de 3 mois pour se conformer à ses règles, alors que seul Facebook a l’intention de le faire, pour le moment.

En fait, les nouvelles règles informatiques exigent que des plates-formes comme Facebook et Twitter mettent en place un mécanisme de règlement des griefs en Inde. Plus précisément, les nouvelles règles sont également préoccupantes pour la confidentialité des utilisateurs.

Donc, si la question se pose que si les plateformes sociales mentionnées sont interdites en Inde, la réponse est évidemment non. Techniquement, interdire Facebook et Twitter dans un délai aussi court n’est pas possible.

Dans ces cas, soit les plates-formes sociales accepteront la nouvelle informatique gouvernée en Inde, soit la contesteront par une requête écrite devant le tribunal.

L’industrie informatique n’est probablement pas similaire à celle de l’alcool ou du tabac qui a un monopole d’État, ce qui signifie simplement que l’interdiction des principales plates-formes sociales ne peut pas se produire. Même si le gouvernement demande aux plates-formes de s’arrêter, une ordonnance du tribunal peut simplement annuler l’interdiction jusqu’à ce que le jugement soit rendu.

Conformément aux nouvelles règles informatiques en Inde, ces nouveaux amendements doivent ouvrir la voie à la surveillance gouvernementale, en interdisant les contenus des médias sociaux et en portant atteinte à la vie privée des utilisateurs.

Cela se produit à travers un certain nombre de règles préexistantes qui n’ont pas été écrasées par de nouvelles. Les nouvelles règles stipulent que Facebook et Twitter seront tenus responsables du contenu que les gens publient sur leurs plateformes. En outre, ces règles ont également un impact sur votre propre vie privée en activant une piste dans les services cryptés tels que ce qui s’est passé dans le cas de Whatsapp.

En vertu de la règle 5, des règles informatiques, permet en fait aux plates-formes de messagerie sociale telles que Whatsapp, Signal, etc. de suivre le premier auteur d’une publication. Et cela commence à réduire la circulation de fausses informations, et c’est aussi une violation fondamentale de la vie privée.